La forêt amazonienne brûle... Que puis-je faire ?

Photo of the Aamzonian rainforest by Boudhayan Bardhan on Unsplash

Depuis plusieurs semaines, la forêt amazonienne est ravagée par des incendies.

 

C’est avec une immense tristesse que j’ai vus les images de ces hectares de terres brûlées, ces cadavres d’animaux… De l’inquiétude aussi, car que va-t-il advenir de la qualité de l’air au cours des prochains mois si la Terre est amputée d’une grande partie de son « poumon »?

 

J’aurais aimé être le genre de fille à sauter immédiatement dans un avion pour l’Amazonie afin de planter des arbres. Malheureusement, je ne suis pas cette fille-là. En partie parce que mes obligations me retiennent chez moi, et aussi parce que je n’ai pas l’habitude d’agir avec une telle impulsivité (rien qu’un voyage à l’autre bout de la France me réclame des mois de préparation psychologique :p )

 

Mais heureusement, il est possible d’aider tout en restant chez soi. D’une part en faisant attention à ce que l’on consomme : limiter sa consommation de viande, choisir autant que possible des produits durables, locaux, sans produits chimiques, sans huile de palme… Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. On doit aussi choisir ses produits en fonction de son budget. Moi-même je suis loin d’être irréprochable à ce niveau. Mais déjà, rien que changer une habitude, c’est un premier pas. Et quand cette nouvelle habitude est bien intégrée, on en change une autre, et ainsi de suite. C’est plus accessible que de vouloir passer du jour au lendemain au zéro déchet (et plus facile à tenir sur le long terme).

 

On peut aussi aider à la reforestation grâce à des dons. Cet article de France Info répertorie les associations fiables : Comment aider la forêt amazonienne ravagée par des incendies.

 

Je viens à l’instant de faire un don. Pas énorme, j’ai un petit budget et on est en fin de mois. Mais si chaque français, et même dans l’idéal chaque personne dans le monde, car nous sommes tous concernés, fait un don de quelques euros, on arrivera vite à des sommes considérables permettant de replanter au plus vite des arbres pour remplacer ceux qui ont été détruits.

 

Pour conclure, je vous partage cette infographie des Ecolos Humanistes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.